AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

What's this? (ft.Himiko)

The Forest Cries :: Tōhoku :: La Forêt Sacrée
Kuro
Kuro
神 ▬ Kami
Picture : What's this? (ft.Himiko) Tumblr_nnmcu15gsG1ssmwiko1_400
Je ressemble à : Yamazaki Kento (truc.)
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2018

What's this? (ft.Himiko) Empty
Mer 1 Aoû - 23:05


What's this?
 ft.Himiko
Encore une fois, j'avais été imprudent. Cette imprudence était la même à chaque fois que je faisais une « bêtise » du point de vu des humains c'est-à-dire, m'aventurer de nuit dans le village des forges. C'était devenu une bêtise si fréquente que du haut de mes vingt-cinq centimètres, je connaissais le village comme ma poche ! J'arpentais les rues, prenant garde à me cacher lorsque je croisais un humain. J'explorais ce village à la recherche de nouveaux vêtements. Je savais que si je n'en trouvais pas dans les prochains jours, je finierai par revêtir ma tenue d'Adam. Pas sûr que lors de mes transformations humaines cela plaisent aux créatures que j'essayais de berner.
J'apentais les ruelles à la recherche de linge propre ou en train de sécher. Pour moi c'était le plus simple à voler. Je trouvais bien des fils tendus avec du linge mais il s'agissait généralement de longues bandes. Etait-ce une nouvelle mode humaine ? Pourquoi y en avait-il autant ? Je restais un moment pensif à comment je pourrais me servir de ce genre de tissus avant de me dire que c'était peut être une mauvaise idée de voler ce genre de chose. Je ne savais pas utiliser ce type de vêtement et donc dans mon ignorance, je risquais de compromettre ma couverture si je le portais d'une façon non approprié.
Je n'eus d'autre choix que de me tourner vers l'exploration des maisons. Cependant, je devais faire attention à ce que les habitants ne s'y trouve pas, à moins qu'ils soient profondément endormis. Mes recherches commençaient à s'éterniser. La peur de rentrer de mon exploration breudouille se faisait sentir alors que, lorsque je passais la tête par une fenêtre d'une maison encore inexploré, mon regard fut attiré par un objet. Il était brillant, blanc et lisse, disposé au centre d'une table comme si ce dernier n'attendait que moi. J'avais déjà vu des humains se servir de ce genre d'objet, ils s'en servaient pour y mettre de l'eau, généralement blanchie elle aussi. Qu'avait-elle de spéciale ? Je regardais de gauche à droite pour m'assurer qu'il n'y avait personne dans la maison avant d'y pénétrer, m'approchant de ce récipient de stockage. Monté sur la table, je l'observais avec curiosité, le prenant dans mes petites pattes pour le secouer, voir s'il y avait encore de leur eau. Bingo ! Un tintement se fit entendre contre la paroie du récipiant. Attisé par ma découverte, j'en oubliais totalement mon but initiale, prenant en bouche ce drôle d'objet pour enfin quitter le village avec mon nouveau butin.

Arrivé en sécurité dans la forêt, j'essayais de l'ouvrir pour gouter cette eau que les humains semblaient tant apprécier. Cependant, ma forme animal m'empêchait de saisir le petit bouchon de liège à l'extrémité du flacon que je m'y prenne avec les pattes ou même avec les dents, grignotant malgré moi le morceau de bois. Je me forçais donc à revêtir l'apparence que je détestais tant et à l'aide de mes doigts à présent long mais incroyablement gros, je pus parvenir à mes fins dans un bruit plus que satisfaisant. La curiosité en main, je l'observais de près, la sentais avant de vivement de reculer, une mine de dégoût au visage. Qu'est-ce que c'était que cette horreur ?! Ca ne sentait pas l'eau ! L'eau n'avait pas d'odeur alors que cette chose semblait acide et amère. Je retroussais mes narines. Qu'y avait-il de si agréable à boire de genre de brevage ? Ma fascination pour cette chose me poussa à penser que quelqu'un pouvait avoir la réponse : Himiko. Il s'agissait de la divinité renarde, un être avec qui j'avais plaisir à échanger. La divinité semblait apprécier la compagnie des humains, en plus de les côtoyer. Je me souvenais qu'à une période, elle s'était même amusé à en élever un ! Quel drôle d'occupation ! Cependant, elle était dans mon esprit la plus à même à me répondre. Elle connaissait mieux les humains que moi, elle qui s'y intéressait vraiment. Je me décidais donc de partir à sa recherche en quête de réponse, le problème étant que j'ignorer où elle avait passé la nuit. Ce fut donc dans ma tenue d'Adam, pour éviter de m'user davantage les dents sur la porcelaine, que je la cherchais à travers la forêt, espérant qu'elle ait passé la nuit dans les environs.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Forest Cries :: Tōhoku :: La Forêt Sacrée-
Sauter vers: