AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Kuro
avatar
神 ▬ Kami
Picture :
Je ressemble à : Yamazaki Kento (truc.)
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2018

Ven 27 Juil - 7:35
Je ne peux vivre ni avec toi, ni sans toi.
Kuro
nom : // + prénom : Kuro + surnom : On l'affuble parfois d'un sobriquet peu respectueux: « Sale rat » parce que c'est toujours plus facile de médire sur plus petit que soi. + âge : Entre 400 et 300 années, peut être plus, peut être moins, il n'a jamais compté, une chose est certaine, la forêt était déjà là. + date & lieu de naissance : Il est né il y a quelques siècles de cela, la date exacte a toujours été inconnue cependant, les arbres avaient revêtu leur robe pourpre et son premier souvenir fut l'odeur du foin. + race : Un des dieux de la forêt, celui du rat noir. + situation familiale : Père, grand-père, arrière-grand-père, veuf, remarié, polygame, tout comme les années qu'il a passé à fouler cette terre, il n'a jamais compté ses épouses ni même sa progéniture. Une chose est certaine, il s'est multiplié comme ses semblables sans pratiquer l'exogamie. + métier : Peut-on vraiment dire qu'être un dieu est un métier? En plus de cette activité prenante, il trouve parfois le temps de vendre des informations, on peut alors dire qu'il exerce la charmante profession d'espion, ce qui justifie peut être son sobriquet. + groupe : So you say you're under a curse? Well so what. So's the whole damn world. + avatar : Yamazaki Kento + crédits : gif: amino ; avatar: moi-même.
Offrir un bout de soi
On dit de Kuro qu'il est rusé comme un renard mais, ne serait-ce pas plutôt les renards qui seraient rusés comme les rats? Kuro, lui, en est persuadé. Tout comme son intelligence, ces traits lui permettent de compenser son manque de force. Grâce à son esprit il arrive à comprendre les pièges tendus par les humains et en fait profiter les rats. C'est d'ailleurs grâce à cela que presque tous les membres des colonies meurent de vieillesse. Malgré son esprit aiguisé, il n'en fait profiter que les rats. Pour lui, son rôle se limite à présent à les protéger. Ils sont les seuls qui peuvent gagner immédiatement sa confiance.
Comme tous les rats, il est de nature méfiante. Dès qu'un événement se présente, il prend le temps de l'analyser avant de décider s'il est bon d'agir ou d'ignorer. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on le qualifie souvent de lâche. Sa prudence peut parfois être perçue comme de la lâcheté ce qui n'est pas tout à fait faux puisque Kuro n'agit que s'il est certain d'atteindre son but et, en cas de problème, la meilleure stratégie pour lui sera la fuite. Téméraire, il l'est à moitié, car prêt à tout pour arriver à ses fins pour le bien commun des colonies, si la fuite n'est pas envisageable, il tentera de tromper ceux qui lui font face grâce à des fourberies en tout genre. Pour le bien commun, tous les coups sont permis.
On peut dire de Kuro qu'il est sociable puisqu'il est amené à fréquenter beaucoup de ses congénères et même vivre avec eux, lorsqu'il ne prend pas le large pour échapper à l'humidité du terrier. Du fait qu'il ait l'habitude d'être constamment entouré, la compagnie d'une autre race, divine ou non, ne le dérange pas temps que ces derniers ne s'opposent pas à ses plans.
De ce fait, il côtoie différentes races mais, la plus mystérieuse pour lui demeure celle des humains. La divinité a beau infiltrer leur foyer à la recherche d'un endroit douiller, ces créatures lui paraissent exotiques. Il ne s'est jamais aventuré à les fréquenter sur le long terme et ne les connait pas bien. Eux en revanche, s'ils se réfèrent aux vieilles légendes, peuvent savoir lorsqu'il leur rend visite. Kuro a en effet une sale manie qui le pousse à voler tout et n'importe quoi temps que cela attire son regard ce qui lui a valu la réputation d'être un esprit malicieux. Depuis quelques années, il a également gagné celle d'être mesquin, le rat n'étant plus ce qu'il était autrefois, d'après ceux qui croient encore aux légendes.
La Forêt & Toi
La situation actuelle met Kuro dans l'ambarras. En effet, il ne peut pas fermer les yeux sur les agissements des humains, il est conscient que ces derniers représent une menace pour son espèce mais aussi pour la forêt qu'il chéri. Cependant, tout comme ses semblables, il est également dépendant des humains. Une partie de son peuple a élu domicile dans les greniers, exterminer les humains est une chose qui lui est donc impensable pour le bien de son espèce. On peut alors le considérer comme neutre au grand dam des autres dieux. Cependant, plus le temps passe et plus il sent son cœur se déchirer; une part de lui ressent de la colère et de la tristesse envers les actes des humains, tandis qu'une autre le conforte sur sa position : pour le bien des rats.
Il pourrait croire et vouloir que la paix puisse de nouveau régner dans la montagne mais hélas, Kuro n'est pas dupe. Pour lui, les humains ont détruit un équilibre qui ne pourra jamais être réparé même avec la meilleure volonté du monde. Il redoute la fin de cette guerre, cette dernière signant l'extinction d'une espèce: la sienne ou celle dont ils dépendent.
Boîtes à souvenirs
Kuro se distingue de ses semblables uniquement par sa taille mais, comparé aux autres dieux, il est minuscule: 40 centimètres de long à peine; 90 centimètres avec sa queue. +++ Il se transforme en humain uniquement lorsque cela lui semble nécessaire; généralement quand il se sent menacé. +++ Les grandes étendues d'eau le terrifie. +++ Lorsqu'il prend forme humaine, Kuro est un très bon grimpeur et un piètre nageur. +++  Il vit la nuit et est nyctalope. +++ Bien qu'il soit de nature omnivore, Kuro se dit végétarien. Il se nourrit principalement de fruit -les pêches sont ses mets favoris- de racines et de graines. +++ Il aime les endroits chauds et secs. +++ Kuro est ce qu'on pourrait appeler un sans domicile fixe. Il a bien établit avec une partie de sa colonie un terrier dans la forêt, cependant, il trouve ce lieu trop humide ce qui le pousse à s'exiler soit dans des grottes en hauteur, soit dans les greniers des humains, le terrier lui servant principalement à stocker son butin. +++ Depuis qu'il visite la demeure des humains, il a développé une mauvaise habitude: celle de rapporter un souvenir de ses dernières. La plupart du temps, il s'agit de nourriture pour les rats vivants avec lui mais parfois, il se permet de leur voler des biens comme des vêtements, des outils, tout ce qui pourrait lui plaire ou lui être utile. +++ En hiver, il aime se réfugier dans les étables pour se rouler dans le foin. Il en est souvent couvert, lorsqu'il ne s'agit pas de paille, de poussière ou pire encore, de boue. +++ De part sa taille, il est guère menaçant. Sa force réside principalement dans sa colonie: elle lui permet d'avoir des yeux et des oreilles partout ce qui lui permet d'assurer la prospérité de cette dernière en marchandant des informations.
Derrière l’écran
Pseudo :  truc. + Âge : vieille. + Pays/Région : france. + Comment as-tu connu le forum ?  via le partenariat avec behaviour of the undead. + Scénario ? Inventé ?  inventé. + Commentaire? J'adore le contexte ! Cela fait beaucoup de bien de voir de nouvelles choses, un contexte que l'on a pas l'habitude de voir aussi, très original et qui se démarque des autres! (et ça tombe à pique avec l'expo Enfer et fantôme d'Asie? )  

Réservation de votre avatar

Code:
YAMAZAKI KENTO ▬ [url=http://theforestcries.forumactif.com/u8]Kuro[/url]

☾ ANESIDORA
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro
avatar
神 ▬ Kami
Picture :
Je ressemble à : Yamazaki Kento (truc.)
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2018

Ven 27 Juil - 7:36
« Sale rat ! » S'exclamait le bouvier tout en frappant le sol avec sa fourche. Ce matin-là, il avait eu une belle surprise en entrant dans son étable. Au milieu du foin sec se trouvait un rat, noir, large, imposant, plus que tous ceux qu'il avait pu voir tout au long de sa courte vie. La bête, réveillée par le cri d'horreur de l'humain avaient pu échapper de justesse au coup du trident. Il avait commencé à prendre la fuite en escaladant une poutre cependant sa taille l'handicapait. Il ne pouvait pas trouver refuge dans les petits trous que ses congénères avaient, au fil du temps, creusé dans la charpente. Pour échapper à l'homme enragé, il due se faufiler par une fenêtre donnant sur les toits. Ses petites pattes le guidaient à l'extérieur de la forteresse, là où l'homme ne pouvait probablement pas le suivre. Obstiné, ce dernier continuait pourtant sa course, son arme de fortune levée. Que faisaient les chats, les ennemis naturels des rongeurs ? Avaient-ils prit leur retraite le temps d'une nuit ? Ou avaient-ils passé un accord avec le bétail -les bœufs étant par nature des êtres généreux- pour que le nuisible puisse être tranquille ? Ces questions auraient pu traverser l'esprit de l'homme, si seulement ce dernier n'était pas plus stupide que ses bêtes, s'il n'ignorait pas que toutes pouvaient communiquer les unes entre elles. S'il avait eu connaissance des vieilles légendes, auraient-ils continué à poursuivre la pauvre bête qui à peine sorti de son sommeil couraient pour sa vie ? Les portes de la forteresse ouvertes, il put aisément rattraper l'animal jusqu'à le perdre à l’embranchement de sentier où il croisa la route d'un de ses congénère. Ce dernier lui semblait familier mais aussi inconnu. Il avait déjà vu son visage auparavant, un visage juvénile, rond et terriblement sale. Il était vêtu de haillon, ses vêtements étaient rongés de toute part, couverts de terre. Il n'avait pas fier allure. Il était probablement un mendiant une chose était certaine, ce jeune homme avait besoin de son aide. Ce jeune homme, c'était moi, Kuro, un des dieu de la forêt, le dieu des rats noirs. Je ne suis pas aussi gracieux que mes semblables divins, c'est vrai, mais cela n'a pas toujours été comme ça ! Avant, lorsque ce maudit fort n'avait pas encore souillé cette terre sacré, j'avais plutôt donne réputation, lorsque les humains connaissaient et surtout croyaient aux vieilles légendes. J'étais un symbole de prospérité, le messager de  Daikokuten , la divinité de la richesse, du commerce et des échanges. A cette époque bénie, les humains savaient me recevoir et, je pouvais leur rendre ce qu'ils me donnaient. Je n'étais pas gourmand, je prenais uniquement ce dont j'avais besoin en temps que rat, pour mon peuple et moi. En échange, je leur offrais une protection et si Daikokuten jugeait leurs actes désintéressés, il les récompensait. Mon pouvoir et mes responsabilités étaient décidément bien plus grands qu'à l'heure actuelle. Certaines histoires me prêtaient également des dons de divination, ce qui était totalement faux, mais c'était amusant de les voir me rendre grâce pour quelque chose que je n'avais pas. Peut être était-ce dû à mon prédécesseur ?

Cependant, la cupidité rongea peu à peu l'âme humaine, leurs actes qui auparavant pouvaient être désintéressés le devinrent et ils ne furent plus digne de nos bénédictions ni des récompenses. Ils arrêtèrent donc de me servir. Ce fut à partir de ce moment que je commençais à leur subtiliser quelques objets, refusant la misère. Chassé comme de la vermine, je dus me réfugier dans la forêt suivi par quelques uns de mes congénères. Les années passèrent et nous nous multiplièrent, tout comme les humains. Les années passés loin des fermes me prouvait que nous ne pouvions pas vivre décemment sans les humains, nous étions dépendant d'eux. Après tout, où il y a des humains, il y a des rats. La forge fut alors une bénédiction pour nous, au commencement seulement. Plusieurs de mes semblables rongeurs perdirent la vie. Les premières années furent difficiles mais nous étions obstinés. Qu'ils le veuillent ou non, nous vivrons à leur crochet. Il fallu aux plus courageux et têtu d'entre-nous quelques années pour s'adapter aux ruses des humains avant que je commence à leur faire creuser le bois des granges, ainsi ils seraient à l'abri des fourches. Cependant, l'appel du foin était une chose à laquelle je ne pouvais pas résister. Peut être étais-je un peu trop borné. Pour ma sécurité et la prospérité de ma race, j'avais choisi de m'établir dans la forêt mais cela ne m'empêchait pas de veiller à la sécurité des plus téméraire qui vivaient au contact des humains. C'est alors que j'eus l'idée d'utiliser ces yeux et ses oreilles pour me tenir au courant de la situation. J'avais besoin de savoir jusqu'où la cupidité des humains allait les mener. Notre nombre était notre force.

A présent, je me présente de plus en plus souvent sous forme humaine pour approcher la forge, me faisant passer pour un mendiant -qui s'en méfierait?- pour récupérer les informations collecter par les miens sans être pourchassé comme ce matin. J'ai été certes imprudent, mais moi non plus, je ne peux pas refréner ma nature et certaines de mes envies, l'odeur du foin étant la plus délicate des odeurs d'après moi. Je me présente donc dans mes haillons, le temps de trouver de nouveaux vêtements, les miens se faisant parfois grignoter par les ratons du terrier. Je vis entre la terre qui m'est si chère bien que parfois trop humide, leur grange et les hauteurs de la forêt sacrée. Je me considère comme étant neutre. J'aime la forêt, mais nous, les rats, avons besoin des humains pour survivre. Nous sommes leur fléau comme ils sont le notre, à présent, je les hais autant que je les aime ce qui me pousse parfois à faire des choses aux détriments de la forêt, pour le bien de ma race, pour les rats.
 
☾ ANESIDORA
Voir le profil de l'utilisateur
Rina
avatar
たたら ▬ Irontown
Picture :
Je ressemble à : Liu Shishi (svein)
Messages : 114
Date d'inscription : 15/07/2018

Ven 27 Juil - 8:51
Un petit nouveau
Bienvenue parmi nous mon cher Kami! Si tu as des questions, n'hésite surtout pas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro
avatar
神 ▬ Kami
Picture :
Je ressemble à : Yamazaki Kento (truc.)
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2018

Ven 27 Juil - 9:14
Merci ♥️ Je n'hésiterai pas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Ven 27 Juil - 12:48
Ooooh le kami des rats ♥️

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche !

J'ai hâte d'en lire plus :D
Kuro
avatar
神 ▬ Kami
Picture :
Je ressemble à : Yamazaki Kento (truc.)
Messages : 64
Date d'inscription : 27/07/2018

Ven 27 Juil - 16:22
Merci Himiko ♥️ !
Voir le profil de l'utilisateur
Rina
avatar
たたら ▬ Irontown
Picture :
Je ressemble à : Liu Shishi (svein)
Messages : 114
Date d'inscription : 15/07/2018

Sam 28 Juil - 19:22
une étape de terminée
félicitation

C'était du rapide tout ça! Et j'ai adoré ta fiche Tu incarnes vraiment bien la divinité des Rats et j'apprécie le fait que ton personnage soit neutre, déchiré entre les deux positions. Ce sera certainement une évolution intéressante à observer en rp! Amuse-toi bien parmi nous

Félicitation! Maintenant que tu es validé, tu peux partir à l'aventure! Mais avant cela, il faudra poster ta fiche de lien ici et ton suivi de rp . Tu pourras également créer tes pré-liens et tes scénarios si tu en as besoin. N'hésite pas non plus à passer dans le flood ou sur la cb pour discuter avec les autres membres. Et surtout, amuse-toi bien!
Pando
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demolishing the Myth: The Tank Battle at Prokhorovka, Kursk, July 1943
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» Le mythe gaullien (Sudhir Hazareesingh)
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Forest Cries :: Le commencement d'une vie :: Le Registre des Habitants :: Les Habitants validés-
Sauter vers: