AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Playing hide and seek ? + Tsuchi

The Forest Cries :: Tōhoku :: La Forêt Sacrée
Asuka
Asuka
蝦夷 ▬ Emishi
Je ressemble à : Zhang Viann (ou Xinyu) + ??
Messages : 44
Date d'inscription : 09/09/2018

Playing hide and seek ? + Tsuchi Empty
Sam 15 Sep - 16:33
Le soleil se couchait lentement, offrant un spectacle hors du commun qu’Asuka préférait observer du haut d’un rocher, sur le flanc d’une montagne ou simplement en hauteur, grimpant sur un arbre non loin d’un de ses potagers pour admirer les couleurs chatoyantes inondant chaque recoin du paysage d’une lumière aux reflets magiques. Il n’y avait pas besoin de croire en quelques kami pour savoir que seule la nature abritait autant de beauté et de féerie. Son cœur gonflé de cette image imprégnée à jamais dans sa mémoire, elle observe en levant sa main sur son front légèrement mouillé, soulevant sa frange par ailleurs, le petit coin de nature qu’elle s’était en quelque sorte approprié. Non loin une silhouette s’en approchait et semblait se servir, ce qu’elle ne pouvait reprocher, si c’était la seule et unique fois qu’elle était sujette d’un vol, particulièrement à cet endroit. N’importe quelle personne se serait dit qu’il était impossible de cultiver hors des terres des hommes, pourtant, lui avait bien compris qu’une personne en profitait et à son tour, il usait de ses bonnes grâces pour voler la petite chapardeuse. C’est en courant qu’elle s’était dirigée vers lui, non sans se mettre à l’appeler d’un air réprobateur « Toi ! Hey, toi ! Lève tes pattes de MON potager ! Et surtout ne me dit pas que tu ne savais pas, ça fait plusieurs fois que je te vois rôder, tu vas devoir me rembourser ! » dit-elle en ralentissant le pas, reprenant son souffle avant de constater à mesure que ses jambes la portaient jusqu’à l’endroit convenu qu’elle devait dresser la tête pour regarder droit dans les yeux le jeune homme. Il était plutôt grand, elle ne le connaissait pas, ce qui ne l’étonnait pas franchement. Petite humaine téméraire ne se doutait absolument pas que le jeune étranger n’était autre qu’un Kami, mais aurait-elle agit différemment ? Non, elle ne se serait pas privé de faire cette même réflexion dans l’unique but de ne faire aucune distinction, un vol restait un vol.

« Je n’ai pas peur de toi, alors inutile de me regarder de haut… » enfin, ce n’était pas comme s’il le faisait exprès. Sourcils froncés, elle était légèrement impressionnée, mais aux aguets du moindre mouvement suspect de sa part. « Je sais me battre, alors il ne vaut mieux pas pour toi que tu me cherches » dit-elle, la petite présomptueuse qui était la seule ici à se méfier de l’autre. « Si tu n’as rien à manger, ais au moins l’obligeance de te mettre à travailler pour me payer, tu n’as pas le droit de me voler comme ça, et puis tu as l’air en assez bonne santé pour qu’on te donne n’importe quel travail non mais ! » oui, Asuka ne l’aurait pas réprimandé autant s’il avait été un vieillard ou un infirme, mais il n’avait plus le choix, son dos bien droit et ses appuis sur les deux jambes, il ne pouvait pas prétendre avec les carottes dans les mains qu’il n’était pas apte…
Voir le profil de l'utilisateur
Kagutsuchi
Kagutsuchi
神 ▬ Kami
Je ressemble à : park Hyung Sik + minmin
Messages : 39
Date d'inscription : 08/09/2018

Playing hide and seek ? + Tsuchi Empty
Sam 22 Sep - 10:03
Le kami avait quitté le village des forges pour quelques heures, voir quelques jours, ayant déjà prévenu son hôte qu'il rentrerait peut-être que dans quelques jours, à cause d'une soudaine envie de visiter la vaste forêt qui s'étend dans ces lieux. Juste un prétexte pour que ça vadrouille n'alarme pas le villageois, mais aussi par politesse envers cet homme qui lui offrait gîte et couvert sans peu de contrepartie. Il avait filé entre les arbres, d'un pas souple et agile, sans reprendre forme animale, voulant garder ses habits sur le dos pendant le voyage dans ces lieux. Après quelques kilomètres, après avoir perdu de vue le lieu de vie des humains, il avait appelé son fidèle destrier, grimpant sur son dos habilement, te laissant guider par le balancement de ses pas naturels, bien plus rapide que sa marche bipède. Pendant plusieurs heures, Kagutsuchi avait observé les lieux du haut de son perchoir, lassant le cheval allait à son rythme, vers une destination inconnue, dans le seul but d'une ballade reposante au milieu des bruits naturelle et des odeurs de bois, d'herbes mouillées et d'animaux en tout genre. Le vent venait faire voleter sa chevelure brune sur ses épaules, ainsi que la crinière de son ami, rafraîchissant les deux voyageurs dans cette forêt où il faisait encore chaud. Une main perdue dans les crins du cheval, pour éviter de finir à terre si la peur lui prenait, l'autre venait caresser par moment les arbres qu'ils effleuraient, ou dévier une branche qui pourrait se prendre en pleine figure à la hauteur où il était.

Finalement, il avait laissé l'équidé à ses occupations, continuant sa route à pied, préférant que l'étalon parte manger de son côté, pendant qu'il continuait à explorer les lieux. Le garçon avait fini par reconnaître les lieux, il était déjà passé par là plusieurs fois, notamment pour récupérer quelques légumes qui poussaient dans une sorte de potager. Il l'avait fait au milieu de l'été, pour rapporter de quoi nourrir les nouveaux nés des portées qui étaient née à la fin du printemps, ainsi que les mères surchargées, bien plus protecteur avec ses congénères qu'il n'y paraîtrait aux premiers abords. L'automne est arrivé, et normalement, tout les petits avaient grandis et ont quitté leurs nids pour faire leur vie en solitaire dans un nouveau territoire. Seulement, qui résisterait à un repas facile ? Pas lui en tout cas, il ne raffole pas des légumes, ayant un régimes plutôt carnivore ou frugivore à l'occasion, mais ça ne pourrait pas lui faire de mal au petit kami. Alors, le chapardeur avait rejoint le garde mangé improvisé, toujours là, rempli de plantation mûr prêt à être dégusté. Le garçon s'était alors baissé, ramassant quelques carottes, sans avoir vu la silhouette de la propriétaire des lieux au loin. C'est en se redressant qu'il entend une voix féminine qui l'interpelle, déclarant que les lieux étaient à elle.

« - Ah, parce que la nature n'est pas à tout le monde ? »

Il était bizarre pour lui de donner une notion d'appartenance à un bout de nature qui vit au gré des envie de mère nature, qui pourrait nourrir bien plus qu'une personne. Il pourrait l'associer à un territoire, mais même si deux lizunas ne peuvent cohabiter sur le même terrain en dehors des périodes de reproductions, d'autres animaux y vivent et mangent sur leur territoire. Il ne bouge pas, la laisse arriver à sa hauteur, n'étant pas du genre à fuir. Elle le traître de voleur, notion peu familière aussi, vu que dans la forêt, il n'a pas besoin de payer pour manger, il a du mal à comprendre la logique humaine parfois.

Plus petite, il devait baisser le regard pour l'observer, bien que perçu autrement par son interlocutrice, penchant la tête sur le côté, intrigué, il ne répond pas pour autant, haussant les épaules. Elle le ferait presque rire, avec son air fâché, alors qu'elle avait l'air d'une petite souris égarée. Surtout, quand elle le menace de savoir se battre, alors que le kami n'en avait pas l'intention, toujours debout d'un air un peu détaché et détendu, malgré la situation. Il se met tout de même à rire à la dernière phrase de la jeune fille.

« - Travailler qu'elle drôle de notion... Tu te mets dans un tel état pour trois carottes ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka
Asuka
蝦夷 ▬ Emishi
Je ressemble à : Zhang Viann (ou Xinyu) + ??
Messages : 44
Date d'inscription : 09/09/2018

Playing hide and seek ? + Tsuchi Empty
Ven 28 Sep - 11:41
Il était culotté celui-là, avait-il déjà vu un potager en pleine forêt ? La variété de légumes présents ne pouvait pas être si bien organisée en rangées et par type sans la main de l’homme et évidemment, elle comprit ces mots comme un affront. Elle n’avait pas le droit de cultiver ? Qu’en savait-il lui au juste ? D’un air offusqué, ses yeux grands ouverts et ses sourcils froncés, la jeune femme ouvre la bouche pour répliquer « Non, mais c’est moi qui me suis donnée du mal pour faire pousser ses légumes, il est légitime que je les récupère, tu n’avais pas le droit de te les approprier ! » La jeune femme l’avertissait, menaçait presque l’homme qui gardait étonnamment son calme face à elle. Pourtant, la peur était palpable, Asuka transpirait littéralement cette notion au point de prendre les devants. Ce ne serait pas la première fois qu’elle devait changer de coin pour ne pas se faire voler impunément et par bien moins sympathique aux premiers abords que l’inconnu.

Il approchait, elle reculait, l’emishi se méfiait, mais il se moquait d’elle littéralement en se baissant pour la regarder dans les yeux, ce qui l’irritait passablement, mais elle n’en dit rien, réclamant son du puisqu’elle avait passé du temps à entretenir ses petites plantations. « Oui, parce que ça prend du temps de faire pousser des légumes et que parfois ça ne marche simplement pas à cause des intempéries. Tu peux bien comprendre ça ? Il va falloir que tu travailles pour moi, au champs ou au potager avec moi, je te laisse le choix et aucun autre ! » dans les deux cas, la tâche serait difficile si tentée que le jeune homme avait l’air contre se salir les mains, était-il un prince ou quelque chose d’aussi important pour se croire au-dessus des autres ? C’était inconcevable, il aurait eu une garde rapprochée, ou quelqu’un, au minimum une personne l’accompagnant, mais il n’y avait qu’un canasson. Il était très étrange et la vigilance de la demoiselle redoublant de ce fait, ses poings sur ses hanches en ne voulant rompre le contact visuel. Ses longs cheveux noirs faisaient échos aux siens, son air candide dénotant avec le méfait accompli, d’où venait-il ? Elle voulait en savoir plus.

« Tu n’as pas d’autre choix je te le répète et ne t’avises même pas de penser à fuir, je te retrouverais, il n’y a rien d’ingrat à travailler pour récolter le fruit de son dur labeur, ça t’apprendra » elle était culottée de lui dire ceci quand elle-même volait, mais il n’était pas obligé de le savoir et quand bien même, elle avait une éthique particulière qui consistait à ne jamais laisser une famille dans le besoin par sa faute. Ses bras se croisèrent finalement, elle attendait qu’il daigne montrer signe de sa bonne volonté, mais elle avait des doutes, seuls les oiseaux chantaient encore en guise de fond sonore, ne faisant que reculer le moment d’un accord qu’il n’avait pas le choix de signer, néanmoins qui était juste au sens d’Asuka. Plus un mot, simplement leurs regards qui vagabondaient pour mieux se retrouver quelques secondes plus tard, se jaugeant dans l’espoir d’échapper peut-être à la prise de l’autre, de cette curiosité qu’ils partageaient visiblement.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Playing hide and seek ? + Tsuchi Empty
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» hide and seek (arsène)
» Maroussia ma première Ellowyne (Always Playing Solitary)
» Marvel heroic role playing games
» Margaux Manon Chérie (springs to me puis Always playing solitary) version Margaux la vive (rousse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Forest Cries :: Tōhoku :: La Forêt Sacrée-
Sauter vers: